TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA


6 oct. qui a tué a bentalha? Livre de Nesroulah Yous. Identifier: QuiATuABentalha. Identifier-ark: ark://t7sn53z Ocr: ABBYY FineReader. 23 déc. Download qui a tué a chirurgie-esthetique-en-tunisie.info Report this link. Short Description. Download qui a tué a chirurgie-esthetique-en-tunisie.info Description. \ Nesroulah Yous A. Télécharger les formats: mobi, azw, epub, fb2, ibooks, odf, pdf, lit, psd hommes armés investissent un quartier de Bentalha, une banlieue éloignée d'Alger.

Nom: QUI A TUÉ À BENTALHA
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:51.35 MB

TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA

La rumeur eolporre aussi que. Omar, le frère de Dje ha, aurai t demandé la main de la fi lle de Sidali et essuyé un refus. Omar, pour s'assurer que ce rejet ne le concernait pas personnellement, aurait envoyé une fe mme chez Sidali pour demander la main de sa fil le pour son frère policier et Sidali aurait accepté. Ce sont peul-être des ragots. Sidali s'était aussi rem is à fume r, alors qu'à cette époque les interdits des groupes étaient encore de rigueur ct il n'y avait que Kilddour qui en avaÎt le droi t. II faut savoir que les interdits sont total ement di ffére nts d ' une région CI d' un endroit à l'autre: cela dépend de chaque émir, qui les dicte.

J'aime me souvenir de celte pri ode de discuss ions trs virulentes. Beaucoup de sympathisants du FIS souhaitent vivement une ruplure. C'est l'poque de la dcouverte de nos possibilits inpuisables : une immense nergie fconde, qui aurait pu tre oriente vers des proj et s autre ment salutai res que les luttes parti sanes pour vaincre aux lecti ons.

Mais on peut presque dire que tout es t all trop vite: les manifestati ons sanglantes d'octobre , la dmocrat isat ion de avec la crat ion de part is Je FIS est official is par le pouvoir en fvri er , le FFS, vieux parti existant dans la clandestinit depui s , est reconnu officiel lement pe u aprs , les lections communales de j uin , la grve gn- ral e du FIS en j uin 1 pour protester contre le dcoupage lectoral.

Cela donne le verti ge! Et loul cel a aprs cent trente annes de colonisati on franaise et trente annes de rgne du part i unique sous la tutelle de l'arme! Dans ces condi tions, une transition n' est pas vidente, el il n'est pas facile de s' entendre sur ses buts.

En fait, pour tre franc, la maj ori t d'entre nous n'est pas consciente de ce qui sc joue vraiment ce moment-l. Et j'ose prtendre que nombre d' acteurs politiques ne le sont pas non plus.

Nous en paierons le prix. Le pri x fort Je connai s des gens de la mouvance is lamique que je respecte beaucoup, mme si nous n' avons pas le mme projet politique.

Télécharger Qui a tué à Bentalha ? pdf (ebook gratuit) En Ligne

Il s pratiquent la daawa l'appel et J'invitati on la religion el essaient de sensibili ser sur des questi ons rel i- gieuses et morales. Ceux-l SOnt croyants et sincres. En revanche,je me mfie de ces jeunes qui, dujour au lende main, se mtamorphosent et imposent tous une faon de vivre ; nombreux sont ceux qui , par embal lement ou par intrt, rejoignent alors le FIS, et qu i, s'appuyant sur une connaissance trs rudimentaire du livre sacr, croient pouvoir prcher la bonne parole.

En fai t, c' est uniquement pour t irer parti de la situati on de l' heure. Les vrais islami stes ont eu le tort d' anticiper : il s ont entran une population qui n' tait pas encore organi se pol itiquement. Ils se sont prcipi ts pour conqurir le pouvoir : c'est cela que je leur reproche. Un empressement qui a faci li t l' infiltrat ion du parti. Je pense que si les responsables du FIS avaient pris le temps de bien cadrer leur parti , cela n' aurait pas drap plus tard.

C'est vrai que le pouvoir les a manipuls, mais ils se sont laiss prendre au pi ge ce qui permeura pl us tard aux voyous de prendre le pouvoi r au sein de la mouvance islamiste, quand les cadres et les sympathi sants du FIS seront arrts et empri- sonns aprs l' arrt des lections en janvier Fin , au sei n du FFS.

Ses adeptes sont souvent arrogants, et ils affichent une assurance dconcert ante de vainqueurs. Il s sont certai ns d' obtenir le pouvoi r el ils nous provoquen!. Et puis, il s ont des pratiques harcelantes ", comme les prches vi rulents du vendredi qu' ils nous imposent par ou les rcitations de Coran transmises par des cami onnettes traversant les rues, qu 'on doit subir qu'on le veuil le ou non.

Je dteste cela. Les aClions du FIS sont d'ail leurs trs politi ses: les vieux slogans du parti unique, du genre Pour le peuple ct par le peuple , ont t remplacs par des formules islamiques, comme Ni charte, ni Constitution, Dieu a di t, le Prophte a dit.

Télécharger Qui a tué à Bentalha ? pdf (ebook gratuit)

Sidali s'était aussi rem is à fume r, alors qu'à cette époque les interdits des groupes étaient encore de rigueur ct il n'y avait que Kilddour qui en avaÎt le droi t. II faut savoir que les interdits sont total ement di ffére nts d ' une région CI d' un endroit à l'autre: cela dépend de chaque émir, qui les dicte. Par exemple, à Larbaa, des gro upes se sont introduits d ans des mai so ns pou r casser to us les té lé vise urs. Une parente et Omar, le plus jeune fi ls de Si d al i, o nt la vic sa uve ct so nt e nfe rmés dans une pièce.

Le grand , Mohamed , est à celle époque en pri son pou r une affai rc de vol dans unc bijouterie. Les tueurs de la deuxième voiture se rendent entre-temps chez Abderrahmane, qui habite en face de la boulangerie, et le traînent dehors. Son fïls, un jeu ne homme de vingt-deux ans, les su it, Ile comprenant pas pou rquoi on emmène son père. Il s les em poigne nt alors to us les deux et les égorgent.

Pui s il s se re ndent chez Cheik h Rabah.

Il s sc jettent sur lui et l'exécutent, ainsi que son fïl s et son gendre. Je ne sais pas pourquoi il s o nt tué Abdcrrahmanc. Il travaillait chez Bi ot ie, une usine pharmace utiq ue à Se mmar.

Avait-il refusé de les approv isionner en médi caments?

Ont-ils tué Cheikh Rabah parce qu ' il gère un ca fé et q u'on y j oue aux dominos? C'est possible, étant don né que, par le passé, il aVilit été menacé à plusieurs reprises.

Centres d'intérêt liés

Je ne sais pas q uel est le lien en tre les trois groupes de personnes tuées. Mais les assassi ns n'ont pas encore achevé leur sale boulot. Son frère, un ami du fï ls de Chouch Boukhadra, se tro uve par hasard dans le magasi n. Décontenancé, il donne l'adresse. Je ne sais pas qui encore a été tué, mais ce soir-là il y a e u treize morts. La vengeance des patriotes Les militaires débarquent le lende main chez Sidali avec sa parente rescapée de la veille.

Quand elle ouvre la pOrle, une bombe expl ose. Il y a cncore des morts. Le q uarti er est e ncercl é. Les habita nts qu i sorte nt de leur demeure au petit matin pour aller travailler sont frappés et insultés, beaucoup sont parqués dans le stade.

marshallsahbian23191.changeip.com

Certains ont disparu depui s. Le fil s de Sida li , Omar, est placé dan s une fam ille proche tandi s que l'autre fil s, Mohamed, emprisonné, est autorisé à assister à l'enterremen t. Peu de temps après, il est relâc hé et s'installe dans la maison parentale. Il veut deveni r patri ote ct, e n fait, je pense que c'est la raison pour laq uelle il a été relâché. Moi, je sui s abso lume nt co ntre le fait qu'on lui donne des armes, parce que c'es t un voyo u.

Je sui s même intervenu auprès du com mandant pour qu'on ne lui en remette pas. Le surlendemain, les patri otes de Baraki viennent très tôt le matin pour arrêter El-Azraoui, un pauvre gars qui habite lout près des vergers et chez qui les gro upes se rasse mblent pour se restaurer, el trois autres vois ins parmi lesquels Lyes. Ce dernier prend la fu ite avec les autres, mais fi nalement ils se rendent à la brigade de gendarmerie; il s son t emprisonnés et passe nt e n j ustice.

Près de troi s mois plu s tard, ils sont relâchés, mais il s ne reviennent pas à Haï el-Dj ilal i. Mais le pauvre gars ne meurt pas sur le coup et agonise en perdant tOUI son sang. Sa mère appelle en vai n de r aide ct le tran sporte dans une brouelle sur une distance de cent mètres. Il fin ira par rendre l' âme.

La famille , sans abri. En fa it. En revanche, les vérita bles assassins sont en liberté.

Des patri otes de Bilraki m' ont raconté qu' i Is avaient plus d ' une fois dé noncé 11 la ge ndarmerie des personnes connues pour leur activi sme mai s q ui n 'avaie nt pas été arrêt ées, alors que d ' autres qui Il ' avaient vrai ment pas fait grand-chose di sparai ssaient ou écopaient de plu sieurs années de prison. Le patriote Ham id B. En se pte mbre , une q uin zai ne de jou rs avant le massacre, alors que la pa nique et la peur sont à leur summum e t ont envahi to ut l'A lgérois, Moussa, Hamid B.

Ceux-ci ont cru avoir a ffaire à des terrori stes et ils ont ameuté tout le quart ier.

Des hom mes de la SM les ont arrêtés chez eux et les o nl interrogés. À la suite de ce t é pi sode, Ham id B. Krimo B. Mai s re venons 11 l'assassinat de Sidali, en novembre Les habitants de Haï el-Dj ilali ne comprennent pas ce qui s'est passé pendant ce lte journée fatal e. Il s ne pleurent pas Sidali mai s Abderrahmane, une personne très appréciée, ainsi que la jeune lïlle.

Celle tuerie a des répercussions considérables dans leur percepli on de la situati on générale. Nous, nous étions déjà chez ma mère et nous y resteron s encore pour un certain temps. Je me sens me nacé personne ll eme nt , parce que ma tan te dit à ma mère qu'Omar, le frère de Djeha, qu i se trouve en prison avec son fil s, l'aurait prévenu que j'aura is déno ncé des mem bres de groupe c t qu'on voul ait ma peau.

J 'év ite donc Be ntalh a quelq ue temps et ce n'est que lorsque j'apprends q ue Djeha est mon que nous songeons à rentrer. Dj eha sera pri s au piège ent re Baraki e t Ben ta lha , unc se maine après la mort de Sidali.

Étant connu de tout le monde, il ne pouvait plu s c irculer fac ilement. Il rencontre à Haouch Mihoub une patrouille militaire et SI.! Il pre nd en otage les habitants pendant deux ou troi s jo urs.

Une femme réussî t à s'échapper et préviem la brigade de ge ndarme ri e. Dj e ha , s'é lant rendu compte de sa fuit e, se vcnge sur so n mari et quelques autres membres de sa famill e.

Les forces de sécurité cncerclenl la mai son et, au bout d ' une j ournée de bl ocus, elles les débu squent. J' étais au trava il et, quand je rentre en fin d ' après-midi à Baraki,je descends à la station d 'esscnce et je vois une foule rassemblée à l'arrêt de bu s. On me dit que les soldats vien nent ju ste de transporter les cadavres à la morgue de la polyclinique dl.!

Je m' y re nds parce que j e veux les voir de mes pro pres yeux, m.. Il y a un monde fo u, des femm es et des jeunes.